A propos de Mongita

Qu’est Mongita Awards ?

Mongita Award est un projet qui est né de l’envi de voir les artistes des différents corps des métiers qui composent le cinéma de se réunir et de célébrer, autour d’un verre, la fin de l’année.

Bien sûr, cette célébration ne pouvait pas se faire sans rendre hommage aux hommes et aux femmes qui sont tombés sur la route avant de voir naître ou renaître le cinéma congolais et africain auquel ils auraient contribué avec leurs œuvres ou leur participation aux différents œuvres.

D’où l’idée de voir naître cet événement haute en couleur, comme il y en a partout dans le monde, avec comme particularité de rendre hommage aux cinéastes vivants comme disparus, et de rendre hommage aux méritants.

Contexte

Pourquoi le trophée lié à la soirée MONGITA ?

Albert MONGITA, né en 1916, décédé en 1985

Enseignant, puis journaliste, rédacteur et présentateur de l’actualité, producteur et animateur d’émissions de radio, conteur, écrivain, comédien, chorégraphe et danseur, peintre, cinéaste et acteur, Albert Mongita Likele était un touche-à-tout de génie. Il fut l’auteur de la première série congolaise de BD scénarisée de façon certaine par un Africain : Mukwapamba, publiée dans une revue lancée par les éditions Saint Paul en 1958 : Antilope. Celle-ci était dessinée par un certain Lotuli, qui était peut-être le pseudonyme d’un Européen. À Kinshasa, la salle du théâtre national porte son nom et un prix sur la BD a été créé à son nom.

Membre du ciné-club congolais à Léopoldville (actuel Kinshasa), République Démocratique du Congo, naguère dite Congo Belge.

Ce ciné-club servit de cadre de formation à des Congolais qui apprirent à faire des films. Albert MONGITA a coréalisé La leçon de cinéma (1951).

 

But et objectif

Le Mongita Award a pour but de rendre hommages aux cinéastes congolais sans exceptions aucunes et cet hommage est également à titre posthume.

On peut les énumérées de la manière suivante :

  • Rendre hommage aux cinéastes congolais
  • Rappeler au bon souvenir du public les cinéastes disparus.
  • Clôturer l’année en cours dans un cadre de réjouissance des professionnels du métier du cinéma avec leur public.
  • Encourager et promouvoir les artistes qui ont brillés durant l’année en cours.
  • Créer un cadre de réflexion sur la condition du cinéma et du cinéaste.

Récompenser par un trophée dénommé « Trophée Mongita » les différents artistes et professionnels dont le mérite à fait la promotion du 7ème Art.